Le secret de l’intelligence des « machines »

« Si l’on attend d’une machine qu’elle soit infaillible, elle ne peut pas être intelligente » Alan Turing – père de l’informatique théorique et élève de John Von Neumann, concepteur de l’IA moderne.

Comme c’est le cas pour les humains, les « machines » ou les ordinateurs apprennent de leurs erreurs. Toutefois, là où la machine à un avantage de taille, c’est que l’on peut utiliser les apprentissages déjà faits par d’autres machines pour arriver à un niveau de maturité beaucoup plus rapidement.

Que vous en soyez conscient ou non, vous êtes entouré au quotidien d’appareils qui exploitent l’intelligence artificielle :

  • Reconnaissance faciale ou digitale sur divers appareils
  • Plateformes de divertissement et fil d’actualité sur les médias sociaux
  • Filtres et outils de détection (virus, pourriels, erreurs grammaticales) associés à nos courriels et nos textes
  • Moteurs de recherche et assistants vocaux
  • GPS et applications d’itinéraires routiers

L’intelligence artificielle englobe à la fois le Deep Learning (DL) et le Machine Learning (ML). En fait le DL est lui-même une sous-catégorie du ML. Saviez-vous que l’IA a recours à ces deux notions importantes («Machine Learning» et «Deep Learning») pour se perfectionner et donner de meilleurs résultats ? Mais, que veulent dire ces termes anglophones ?

Le Machine Learning, ou apprentissage automatique, vise à donner aux « machines » la capacité d’apprendre. On utilise des algorithmes pour traiter de grandes quantités de données afin d’identifier des tendances, prédire des résultats et exécuter des tâches. Le ML est actif dans la détection de fraudes, des programmes prédictifs en finances, des prévisions météorologiques, etc.

Le Deep Learning, ou apprentissage profond utilise des réseaux de « neurones » (calqués sur le cerveau humain) possédant plusieurs couches. Il a recours à de multiples structures d’algorithmes spécifiques qui visent à automatiser des décisions plus complexes qui nécessitent normalement l’intelligence humaine. Il apprend et se perfectionne automatiquement avec le temps. Le DL est à la base de la reconnaissance faciale, des services de diffusion de contenu, des véhicules à conduite autonome, comme la très célèbre Tesla, de la traduction de texte, etc.

Quelle vous inspire, ou vous inquiète, l’intelligence artificielle ne laisse personne indifférent. Exploitée intelligemment, elle peut favoriser l’apprentissage et l’innovation, améliorer notre santé et notre sécurité, mieux orienter nos décisions, et plus encore. C’est à nous de saisir cette grande opportunité et de chercher à rendre nos interventions de plus en plus intelligentes.

À vos marques, prêts, partez!
L’équipe d’OVATION